Ravisse min coin

http://ravissemincoin.fr/

Bientôt le ch'ti à l'école ? (Nouvelles)

Si on en croit le vote de nos députés, ce mardi 28 janvier, qui viennent de ratifier la Charte européennes des langues régionales nous verrons peut-être le ch'ti (le picard) enseigné dans nos écoles dans quelques temps !
Mais mieux vaut ne pas trop rêver et continuer comme nous le faisons à prêcher pour cette langue.
Oui le ch'ti est une langue et non un patois.
Le ch'ti c'est du picard qui lui même est une langue romane, une langue d'oïl, et la langue d'oïl est référencée comme langue régionale CQFD !
Attention notre langue est en danger alors usons en, abusons en, pour que les générations futures n'oublient pas leur racine. Un monde uniforme est un monde triste.

Je reprends ici un extrait de Wikipédia:

"Le picard n’est pas enseigné à l’école (en dehors de quelques initiatives ponctuelles et non officielles) et n’est parlé que dans un cadre privé. Selon les historiens, il est probable que l’école républicaine obligatoire ait fait disparaître au XXe siècle les locuteurs picards monolingues.

La langue fait néanmoins l’objet d’études et de recherches dans les Universités de Lettres de Lille et d’Amiens ainsi que dans des universités étrangères comme à Indiana University aux États-Unis. Avec la mobilité des populations et la pénétration du français par les médias modernes, les différentes variétés du picard tendent à s’uniformiser. Dans sa pratique quotidienne, le picard tend à perdre de sa spécificité en se confondant avec le français régional. D’ailleurs, de nos jours, si la plupart des Nordistes peuvent comprendre le picard, de moins en moins sont capables de le parler et ceux pour qui le picard est la langue maternelle sont de plus en plus rares.

Cependant, le picard, parlé dans les campagnes comme dans les villes, est loin d’être une langue disparue, et constitue un élément encore important et vivant de la vie quotidienne et du folklore de cette région.

La prononciation varie aussi beaucoup suivant les parties de la région où la langue est parlée. De fait, pour un autochtone pratiquant le picard et entendant quelqu'un s'exprimer en patois, il lui est possible d'identifier rapidement l'origine géographique du locuteur."

De nombreux articles de presse relayent ce vote intéressant pour nous qui portons grand intérêt à la langue de not' coin !

Ce vote doit encore être entériné par le Sénat pour entrer en vigueur. In va incour attinte alors !