Panneaux Illies
Qui sommes nous ?

Ravisse 2014
"Ravisse min coin" est le nom de l’association intercommunale qui a été créée en 2013 au sein des communes de Marquillies, Hantay et Illies petites communes des Weppes du Nord de la France
Cette association a pour objectif de faire connaître le patrimoine culturel, architectural et associatif de nos villages dans notre patois local : le ch'ti, et bien entendu en français mais aussi en allemand en anglais et en néerlandais. Cette découverte patrimoniale prend la forme d'un circuit balisé de panneaux informatifs situés à proximité des lieux présentant un intérêt avéré. Des guides, en plusieurs langues, accessibles depuis ce site ou sous forme papier sont également disponibles.
Ce sont plus de cinquante panneaux qui sont à ce jour mis à disposition du public pour découvrir notre coin !
Notre association n'est pas réservée uniquement aux communes de Marquillies Hantay et Illies puisque cette année la commune de Salomé va venir grossir nos rangs, bienvenue à elle. Nous espérons bien que d'autres villages alentours viendront nous rejoindre et c'est avec beaucoup de plaisir que nous les accueillerons.

Si d'autres villages veulent nous rejoindre ... contactez nous : contact.ravisse@gmail.com

En voir plus... En voir plus...

Les guides
Textes des panneaux
Ch'titation

I s'ardrèche comme un cardon à l'pleufe !

 

Traduction

Il se redresse comme un chardon sous la pluie

 

Interprétation

Il prend vite la mouche

 

Acoute ichi

Ch'eul cloque d'Marquillies


Nou patois poème de Guy Dubois


Le ch'ti José Ambre

 
Les évacués, Bilboc


 
Cartes Randos
Présentation

Fermer Contacts

Fermer Hantay

Fermer Illies

Fermer L'association

Fermer Marquillies

Fermer Sondage

Vos suggestions
QR-code
qrcode.png
 
Un code QR (Quick Response) est une sorte de code-barres en deux dimensions. Il peut être lu sur des téléphones mobiles (tous ne sont pas encore compatibles) et son utilisation est gratuite.
 
Voici en quelques lignes, la marche à suivre pour lire un code QR.
 
Installez sur votre téléphone un programme permettant de lire les codes QR. Exemples : betagg, kaywa reader.
Lancez l’application et photographiez le code QR.
Vous obtenez instantanément la transcription du code. Exemples : un texte, un site Internet, un numéro de téléphone. C'est ce QR-code que vous pouvez voir sur les panneaux et qui renvoie sur ce site internet.
L'utilisation du code QR est gratuite.

En voir plus... En voir plus...

Bienvenue sur Ravisse min coin

 

Dimanche 7 juin 2015 à 10h place Bocquet inauguration du parcours de Salomé

Ce sont maintenant 18 panneaux qui sont offerts à la curiosité du public

 


 

Tous les textes de panneaux de nos trois villages sont traduits en français et surtout sont disponibles sous forme papier auprès des mairies.

Vous pouvez les retirer aux bureaux d'accueil de nos mairies aux heures d'ouverture habituelles. Ces petits livrets n'ont qu'une valeur financière symbolique (0.50 €) pour éviter le gaspillage. Mais vous pouvez laisser parler plus largement  votre attachement à not'coin !

Votre participation financière nous aidera dans nos futures réalisations. Merci.

         

banniere-accueil.gif

   Pour mieux vous servir le Quiz et le Sondage ont été revisités (voir les onglets correspondants en haut de cette page).

- Le Quiz  'Connaitre not' coin'  vous fera découvrir quelques petits secrets de notre coin en vous amusant.

- Le sondage ' Les parcours Ravisse min coin' permettra de mieux se connaitre. Répondez y en toute franchise ce sera bénéfique pour tous, vous les randonneurs, et nous les créateurs de circuits.

Nous mettrons en ligne les résultats dès qu'un nombre significatif de réponses 'honnêtes' nous sera parvenu. Toute réponse hors sujet sera détruite.

Toute l'équipe vous souhaite d'excellentes visites sur nos circuits patoisants.

_____________________________________________________

 

 Les 14 et 15 septemp' in s'est ben purmené dins nou coin.

Sam'di matin ch'étôt à Illies. L'ciel i 'étot putôt pas fameux mais cha resté sec. Ch'parcours s'a ben déroulé avec not' amie Chantal com' guid' historique et alle connôt sin villach' vous pouvez m'crore. Mi, ch'président, j'lijôs chés panneaux et Chantal apportôt d'z'aut' racontaches. Cha s'est terminé al mairie du qu'in s'est rafraichi.

Après neine cqngement d'temps. Ch'est sous eine bielle drache qu'in a fait ch'parcours. Mais in l'a fait ! I in faut plus à un ch'ti pou li faire faire d'mi tour !

L'diminche matin à Hintay ch'étôt grind solel ! Tint mieux pour eusse et pour nous z'aut' aussi. Et cha quéyot bien pusque ch'étôt in même temps les journées intervillages. Ch'parcours i sa passé comme par inchant'mint.

Cha fait qu'au total eine chinquantaine d'gins i sont v'nus raviser nou coin et i z'étotent contint d'leur purmenate, ch'est c'qui nous ont dit . A ch't'heure in va met' d'z'aut' parcours à plache dins d'aut' coins.

A la r'voyure !

Quelques photos de ce mémorable week-end

Samedi matin à Illies

illies092013_web.jpg

 

Samedi après midi à Marquillies

marquillies092013_web.jpg

  
Dimanche matin à Hantay (ici au départ de deux randonnées dans le cadre des Rencontres Inter-Villages)

hantay092013_web.jpg

___________________________________________

 

L'association "Ravisse min coin" regroupe des villages, des hommes amoureux du patrimoine de notre région : le Nord de la France. Ils veulent partager tout ce qui fait qu'ils aiment leur village, ses alentours, les villages voisins et bien au-delà.
Mais ce partage, nous le voulons dans notre langue : le ch'ti. Pourquoi nous direz-vous ? Simplement pour plus d'authenticité, de saveur, de musicalité. Une histoire de ch'ti racontée autrement qu'en ch'ti perd toute sa poésie, sa valeur, son âme même.
Rassurez-vous, nous avons pensé à ceux qui ne comprennent pas "not parlache" les traductions ne sont jamais bien loin. Alors que ce soit en ch'ti ou en français, partez à la découverte de nos villages et par-delà de notre culture !

 




Ch' l'association "Ravisse min coin" rassimb' chés z'amoureux d'not' patrimône d' nou coin : ch' Nord deul' France. I veul't partagié tout chu qui fait  qui z' ont querre leu villach', chés z' alintours, eul villach d' chés vijins et bin puque incour. Mais ch'parlache i'l' veul't dins leu parlache : le ch'ti.
Et pourquô ? Ché simp' pour puq d'authinticité, eud goût, et d' music'. Eine carabistoule racontée autermint qu'in chti alle perd tout' s'poésie, eusse valeur, eusse n'âme même.
Rassures-te, in a busié à ti z'aut' chés bénaches qui n'comprenot' rin à nou' parlache, in a fait des traductions qui n'sont jamais ben lon.
Alors, que te parl' in ch'ti ou pas incour,  va raviser nou villach, purmène te d' dins, et comprint chu qu' ch'est nou Nord.

 

Dominique Dhennin
Président de "Ravisse min coin"


 

Les 5 dernières nouvelles


Dimanche 7 juin à 10h place Bocquet aura lieu l'inauguration du parcours patoisant de Salomé.


Jouez avec Hantay - par studiohawa le 06/06/2014 @ 17:21

La commune d'Hantay organise un jeu intitulé Enigm Hantay9 et basé sur les panneaux de "Ravisse min coin".

Retrouvez ici le jeu et son règlement

et pour ceux qui sont arrivés jusqu'ici ils seront récompensés puisque nous leur livrons 2 indices

1/ Les traits de liaisons indices/panneaux ne se croisent jamais.
2/ La haute tension peut vouloir dire une tension élevée

 

... / ... Lire la suite


Décès de notre trésorier - par studiohawa le 06/04/2014 @ 08:26

bernard.jpg

C'est une bien triste nouvelle qui nous frappe.

En effet notre trésorier Bernard Dupretz vient de nous quitter à l'aube de ses 81 ans.

C'est au-delà du trésorier un immense ami que nous perdons.

Bernard était là à chaque réunion, avec Eliane son inséparable épouse, et donnait son avis, ses conseils sur les textes, les orientations, les réalisations de notre association qu'il appréciait tout particulièrement : le ch'ti était sa langue natale !

Nous ne manquerons pas de rendre un dernier hommage à Bernard lors de ses funérailles ce lundi 7 avril à 15h en l'église de son village Illies.

"L'vie n'est qu'un passache, eine vraie finquée"

... / ... Lire la suite


Lundi soir, le 24 février, s'est tenue notre Assemblée Générale à Marquillies.

Les villages de Illies, Hantay, Salomé, Marquillies et le petit dernier Wicres étaient représentés.

Un bilan moral et financier a été dressé et présenté à l'ensemble des participants. Le bureau a été reconduit à l'unanimité.

S'en est suivi la réunion ordinaire avec comme points particuliers l'accueil de Wicres en la personne de Mme la Maire Marie Jo Bonnel et le déroulement de l'inauguration du circuit de Salomé le 14 juin prochain.

Divers points ont été évoqués concernant notre participation à la chaine de mémoire le 18 octobre, notre inscription au PDIPR, les traductions des panneaux sous forme de livrets ...

Notre prochaine réunion se tiendra à Salomé pour avec pour thème exclusif l'installation du circuit

... / ... Lire la suite


Comme vous le savez Ravisse min coin est membre de l'association Weppes en Flandre qui regroupe plus de 60 associations (historiens, généalogistes, écrivains ...)

Ce mercredi 5 février 2014 avait lieu l'assemblée générale de WeF à Illies.

Ravisse min coin se devait d'être présent à cette assemblée et pour le moins nous y étions bien représenté.

Honneur à nos hôtes en la présence de Monsieur Daniel Hayart maire d'Illies et membre de RMC

Madame Chantal Dhennin présidente du club historique d'Illies et présidente de WeF et aussi membre de RMC

Monsieur Bernard Dupretz et son épouse Eliane tous deux membres du cercle historique d'Illies et membre et trésorier de RMC

Monsieur Antoine Bavière membre du cercle historique d'Illies et membre de RMC.

Etait également présent Monsieur Jonathan Wajorewski membre de Bien vivre à Salomé, membre de RMC et tout nouveau trésorier de WeF

Bien sur votre président Dominique Dhennin ainsi que son épouse était de la partie.

Pas de doute nous étions bien représenté.

Je vous laisse le soin de lire le compte rendu de Weppes en Flandre rédigé par sa Présidente : c'est ICI

 

... / ... Lire la suite


Les 5 derniers billets

Bientôt le ch'ti à l'école ? - par studiohawa

Si on en croit le vote de nos députés, ce mardi 28 janvier, qui viennent de ratifier la Charte européennes des langues régionales nous verrons peut-être le ch'ti (le picard) enseigné dans nos écoles dans quelques temps !
Mais mieux vaut ne pas trop rêver et continuer comme nous le faisons à prêcher pour cette langue.
Oui le ch'ti est une langue et non un patois.
Le ch'ti c'est du picard qui lui même est une langue romane, une langue d'oïl, et la langue d'oïl est référencée comme langue régionale CQFD !
Attention notre langue est en danger alors usons en, abusons en, pour que les générations futures n'oublient pas leur racine. Un monde uniforme est un monde triste.

Je reprends ici un extrait de Wikipédia:

"Le picard n’est pas enseigné à l’école (en dehors de quelques initiatives ponctuelles et non officielles) et n’est parlé que dans un cadre privé. Selon les historiens, il est probable que l’école républicaine obligatoire ait fait disparaître au XXe siècle les locuteurs picards monolingues.

La langue fait néanmoins l’objet d’études et de recherches dans les Universités de Lettres de Lille et d’Amiens ainsi que dans des universités étrangères comme à Indiana University aux États-Unis. Avec la mobilité des populations et la pénétration du français par les médias modernes, les différentes variétés du picard tendent à s’uniformiser. Dans sa pratique quotidienne, le picard tend à perdre de sa spécificité en se confondant avec le français régional. D’ailleurs, de nos jours, si la plupart des Nordistes peuvent comprendre le picard, de moins en moins sont capables de le parler et ceux pour qui le picard est la langue maternelle sont de plus en plus rares.

Cependant, le picard, parlé dans les campagnes comme dans les villes, est loin d’être une langue disparue, et constitue un élément encore important et vivant de la vie quotidienne et du folklore de cette région.

La prononciation varie aussi beaucoup suivant les parties de la région où la langue est parlée. De fait, pour un autochtone pratiquant le picard et entendant quelqu'un s'exprimer en patois, il lui est possible d'identifier rapidement l'origine géographique du locuteur."

De nombreux articles de presse relayent ce vote intéressant pour nous qui portons grand intérêt à la langue de not' coin !

Ce vote doit encore être entériné par le Sénat pour entrer en vigueur. In va incour attinte alors !

... / ...   Lire la suite

Publié le 29/01/2014 @ 07:22  - 1 commentaire 1 commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

M'ninfince à Illies - par Leon_robin


Cht'in vrai bonheur ed trouver cha ! Mi, que j'su loin asteure, j'sus natif de l'Bassée et j'a vécu tout p'tiot à Illies a mô m'nonque Jules Martinage et m'tante qui vivo'nte au bout de l'grin rue (ché toudis l'avint dernière majon quint in sort d'Illies)

Ch'tôt a l'fin de l'guerre, j'étos pas bin vieux mais  je m'souvins bin de ch'it c'min (qu'est pû là asteure) qu'in prenot pour aller à l'école. In m'traînot, faut l'dir' maman par in bras, m'cousine par l'ôt' et mi j'avôs les talons qui traînôt'tent par ter'.

Ch'tôt incor' el ration'mint, m'nonc et m'tante y z'avot'tent un pourchieau et en' maguette din ch'gardin. M’tante el’ trayôt ch’maguette et in buvot ch’lait tou fré, chétôt toudis cha qu'y fallot point acater (mais cha, in m'la dit plus tard).

A l'majon, in buvôt de l'bire (pa mi, j'étôs trop jeune) que m'nonque il acatôt a ch'brasseur qui v'nôt livrer ch'tonneau qu'y descindôt a l'cave in roulant su' des planques qu'y metôt din ch'lescayer. Cha faijot un barouf qué j'croyos qu'chétôt d'lorache et j'allos m'mucher in d'sous de ch'tab ed cuisine.

Que'ques années après, in allot incor vir' m'nonc et m'tante. Je souvins qu'elle allot enfilasser toubac' a mô Carle, el grande since à côté. El' rue el' étôt incor pavée et quint in sortot de ch'villache ch'étot bordé d'in grin fossé d'ou qu'in quéôt  quéquefôs quint in apprenôt a fair' du vélo.  In n'étôt pas prop' quint in sortôt, ch'l'ieau elle étôt tout' verte.

J'sus fin benache ed' raconter cha. Mi qu'in a jamais voulu que j'parle ch'patois, j'maperçôs qu'ché quin mêm' comme eunn deuxièm'  lanc' maternel.

... / ...   Lire la suite

Publié le 22/01/2014 @ 07:19  - 1 commentaire 1 commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

Les Weppes à la Sorbonne - par studiohawa

Je reprends ici le titre de l'article du blog de Weppes en Flandre de notre ami Frédéric Faucon qui fait allusion à l'intervention d'une de nos membres : Chantal Dhennin présidente de Weppes en Flandre. Cette intervention a eu lieu dans la prestigieuse université de la Sorbonne à Paris.

A ce titre j'associe bien volontiers l'article dans son intégralité puisqu'il parle d'un personnage célèbre de Marquillies: Léon Bocquet .

 Léon Bocquet  fait d'ailleurs l'objet d'un panneau de notre parcours.

Je vous laisse le soin de découvrir cet article.

... / ...   Lire la suite

Publié le 02/12/2013 @ 08:25  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

L'picard in canchon - par studiohawa

Il y a de cela une bonne semaine je me baladais en Picardie, à Abbeville plus précisément.

Dans cette belle ville, à la recherche de quelque publication je tombais sur un journal très local 'Ch'Lanchron' ou 'le pissenlit' en picard. Ce journal relatait, dans la langue du pays, les petits potins du coin et ce depuis 1980 autant dire une éternité. Ils arrivent à faire vivre cette langue depuis 33 ans !

Alors là chapeau. Tant de ténacité méritait bien qu'on en parle sur Ravisse min coin. C'est fait.

Bonne continuation à toute l'équipe de Ch'Picholit !

Je vais vous faire écouter une chanson en picard que j'ai dégoté sur leur site (http://lanchron.fr/) histoire de s'imprégner de notre langue d'origine.

Vous y trouverez les paroles traduites car il faut l'avouer ce n'est pas toujours très facile de bien comprendre les mots qui sont parfois différents de notre ch'ti à nous z'autes !

 

 

 

   

BOUT D'CHU CMIN


Paroles et musique : Jean-Luc Vigneux (1988)
Accompagnement à la flûte traversière : Didier Trotereau
Version enregistrée « en direct radiophonique » le 26 septembre 1990 à Amiens (version inédite)


Écoutez le texte picard chanté par l’auteur tout en le lisant !

 

Traduction littérale en français de l’auteur

Bout d’chu cmin
 
Bout d’chu cmin, y o quiqu’un.
I y o quiqu’un qu’i m’attind,
Qu’i m’attind, pi qu’j’ainme bièn.
Éq j’ainme bièn, bout d’chu cmin.
Bout d’chu cmin, ché sro nmain.
Ché sro nmain, du matin.
Du matin, j’ai gra faim,
J’ai gra faim, bout d’chu cmin.
Bout d’chu cmin, éq j’ai prins,
Éq j’ai prins pér és main.
Pér és main, tout duchmint,
Tout duchmint, bout d’chu cmin.
Bout d’chu cmin, un ratchuin,
Un ratchuin, ziu d’cahoin.
Ziu d’cahoin i mile gramint.
Mile gramint, bout d’chu cmin.
Bout d’chu cmin, j’érai soin.
J’érai soin à chés gins,
À chés gins, pi à chu vint.
À chu vint, bout d’chu cmin.
Bout d’chu cmin, n’foait mie rièn...
Mais n’foait mie rièn, nom d’un tchièn !
Nom d’un tchièn, sarre tes dints.
Sarre tes dints, bout d’chu cmin.
Bout d’chu cmin, un tchot calin,
Un tchot calin, troés, deux, un...
Troés, deux, un, un bé cotchin.
Bé cotchin, bout d’chu cmin.
Bout d’chu cmin, y o quiqu’un.
I y o quiqu’un qu’i m’attind,
Qu’i m’attind, éq j’ainme bièn.
Éq j’ainme bièn, min bout d’chuque !

 

 

Au bout du chemin
 
Au bout du chemin, il y a quelqu’un.
Il y a quelqu’un qui m’attend,
Qui m’attend, et que j’aime bien.
Que j’aime bien, au bout du chemin.
Au bout du chemin, ce sera demain.
Ce sera demain, dès le matin.
Dès le matin, j’ai envie,
J’ai envie, au bout du chemin.
Au bout du chemin, que j’ai pris,
Que j’ai pris par sa main.
Par sa main, tout doucement,
Tout doucement, au bout du chemin.
Au bout du chemin, un rencoin,
Un rencoin, oeil de chouette.
OEuil de chouette qui guette beaucoup.
Guette beaucoup, au bout du chemin.
Au bout du chemin, je ferai attention.
Je ferai attention aux gens,
Aux gens, et au vent.
Au vent, au bout du chemin.
Au bout du chemin, ne fais surtout rien...
Mais ne fais surtout rien, nom d’un chien !
Nom d’un chien, serre tes dents.
Serre tes dents, au bout du chemin.
Au bout du chemin, un petit calin,
Un petit calin, trois, deux, un...
Trois, deux, un, un baiser coquin.
Baiser coquin, au bout du chemin.
Au bout du chemin, il y a quelqu’un.
Il y a quelqu’un qui m’attend,
Qui m’attend, et que j’aime bien.
Que j’aime bien, mon morceau de sucre !
 

 

... / ...   Lire la suite

Publié le 05/11/2013 @ 08:32  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article

In parle Ch'ti à Bergues ? - par studiohawa

Ch'est eine vielle histore d'pus qu' in a vu ch'film "Bienvenue chez les Ch'ti".

A Beurgues in parle ch'ti ou pas ?

Bon ben v'la in p'tit film d'un parint (sin n'veu) à un d'nous adhérent, not ami Antoine d'Illies, qui a pris l'taureau par chés cornes, infin ch'train,  et qui nous donne sin point d'vue.

Ravisse et acoute ben

Si te veux ravisser l'original sur "viméo" ch'est ichi : http://vimeo.com/75646356  dès fos qu'cha march'rôt pas

 

Entre Ciel et Bergues from stephane bruhier on Vimeo.

... / ...   Lire la suite

Publié le 13/10/2013 @ 16:01  - aucun commentaire aucun commentaire - Voir? Ajouter le vôtre?   Prévisualiser  Imprimer l'article
Le patois

Pourquoi avoir écrit nos panneaux signalétiques en patois ? En chti comme on dit chez nous.

Pour la simple et bonne raison que notre patrimoine ne date pas d'hier et qu'à l'époque
de cet hier, la majorité des gens de notre région parlait le chti.
Alors pour donner à nos panneaux une voix, une sonorité, nous les faisons parler comme
nos anciens c'est à dire en patois.
Cela leur confère une saveur que l'on ne peut retrouver dans notre langue française,
au demeurant très riche, mais qui ne donne pas ce goût de terroir propre
à notre parlé.
 

carte_chti.jpg



D'ailleurs c'est Jules Mousseron*(Les Histoires de Cafougnette), une emblême si il en est de la langue chti, qui disait que le français était sa langue du dimanche et que le chti était sa langue maternelle celle de tous les jours !
Jules Mousseron parlait et écrivait le 'rouchi' autre patois picard de la région de Valenciennes.

mousseron.jpg



Le chti n'est qu'un mot créé de toute pièce durant la première guerre mondiale.
C'étaient les 'poilus', étrangers à notre région, qui qualifiaient ainsi leurs camarades,
nos braves soldats de la région, en se moquant amicalement de leur parler.
Il est vrai que cette expression 'Ch'est ti?  ....  Ch'est mi' était une expression régionale reconnaissable entre toutes, même au plus profond des tranchées.

Mais avant 14, le chti c'était quoi ?

Du picard tout simplement, langue nous venant du fond des âges.
Pour être plus précis le picard est une langue d'oïl issue de la langue romane,
et donc du latin, tout comme le français.
Le picard, tout comme le chti, n'est donc pas une déformation du français
comme on l'a laissé souvent croire, mais une langue régionale comme
peuvent l'être le normand, l'auvergnat, le gascon ...

Il n'y a donc aucune raison de mépriser ce langage, si longtemps décrié,
trop souvent associé au langage des rustres, des pauvres et autres besogneux
que compte toute société.

C'est au contraire une langue de terroir, riche de toute la sagesse,
de toute l'expérience de ces hommes qui l'ont utilisée, façonnée
à leur région, à leur coin dirais-je,  pour en faire une langue authentique pleine
de saveur inexprimable dans notre beau parler le français.

Réappropriez vous ce langage qui nous vient du fond des temps,lisez le, écoutez le, parlez le.

Faites vous Ambassadeur de la culture Chti !

 



J'ai fort quièr el français, ch'est l'pus joli langache,
Comm' j'aime el biau vêt'mint qué j' mets dins les honneurs.
Mais j'préfèr' min patois, musiqu' dé m'premier âche,
Qui, chaqu'jour, fait canter chu qu'a busié min cœur.

Dins l'peine, un mot patois nous consol' davantache;
Dins l'joie, à l'bonne franquette, i corse el bonne humeur.
Il est l'pus bell' rinscontre au cours d'un long voïache,
L'pus douch' plaint' du soldat au mitan des horreurs.

L'patois s'apprind tout seul, et l'français, à l'école.
L'un vient in liberté, l'autr' s'intass' comme un rôle.
Les deux sont bons, bin sûr, mais not' patois pourtant,
Rappell' mieux les souv'nirs d'eun' jeunesse effacée.

L'patois, ch'est l'fleur sauvach' pus qu'eune autr' parfeumée...
Ch'est l'douche appel du soir d'eun' mère à ses infants.

Jules Mousseron Poète mineur (1868-1943)



 

En voir plus... En voir plus...

Artistes locaux

A la Flandre
 

J'aime tes grands prés verts, tes plaines de houblon,
Tes vastes champs d'épis où courent les calandres,
Et, par les beaux matins de brume, tes filandres
Prenant dans leurs lacis l'herbe et le colza blond.

Surtout, j'aime tes soirs qui défaillent, ma Flandre,
Et tes bois sanglotants comme des violons
Aux appels répétés, si mornes et si longs,
Des cloches vers ton ciel de grisaille et de cendre.

Et ton pâle soleil qui meurt sur tes canaux,
Et ce vent qui, sans fin, pleure entre les roseaux
Son hymne de tristesse et de lente agonie.

Tes horizons d'automne éternel, doucement
En mon âme ont versé leur langueur infinie,
Un charme de souffrance et de recueillement.


Savez vous qui a écrit ce poème ?
Emile Verhaeren ? Victor Hugo ? Lamartine ?

Non bien plus près de nous ...


Léon Bocquet.

Oui c'est Léon Bocquet qui en 1901 a écrit ce poème "Flandre".
Léon Bocquet bien connu des marquillois puisque la rue principale et la place du village portent son nom.
Un de nos panneaux signalétiques parle de la maison natale de ce poète et du poète bien de chez nous. Venez le découvrir rue du Moisnil à Marquillies face à sa maison natale.

En voir plus... En voir plus...

Nuage de lien
Calendrier
Agenda

Ravisse min coin est membre de l'OTW
Ravisse min coin est membre de Weppes en Flandre
 
____________________


 

Ephéméride
Jeudi
08
Décembre 2016

Aujourd'hui :
Immaculée Conception


C'était aussi un 08 Décembre
1980

Assassinat de l'ex-Beatles John Lennon devant chez lui à New York.


Né(e) un 08 Décembre 1953
Kim Basinger


Connexion...
 Liste des membres Membres : 12

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


Membre en ligne :  Membre en ligne :
Anonymes en ligne :  Anonymes en ligne : 5

Total visites Total visites: 171058  

Record connectés :
Record connectés :Membres: 3

Le 22/01/2014 @ 17:34

Record connectés :Cumulé : 46

Le 04/05/2015 @ 15:48


Webmaster - Infos

Ip : 50.16.107.222

Jouez avec nous
Protection des panneaux

Les panneaux sont la propriété de Ravisse min coin. Les textes et photographies sont soumis aux droits d'auteur (article L 122-4 du Code de la propriété intellectuelle).

 

Toute utilisation à des fins commerciales et/ou publiques est strictement interdite sans accord des auteurs.

Pour tout renseignement contactez nous à contact.ravisse@gmail.com

 

ravissemincoin.fr Webutation
^ Haut ^